Chirurgien esthetique Nice Alpes-Maritimes
Dr Fabien Parry line

Chirurgien esthétique à Nice


La reconstruction du sein
pratiquée à Nice







Informations sur la reconstruction du sein




Certaines formes de cancers du sein ne pourront être traitées efficacement que par l’ablation partielle (tumorectomie) ou complète du sein (mastectomie).
Dans certains cas, lorsque le risque de cancer est génétiquement très élevé on pourra être contraint de réaliser des mastectomies prophylactiques.


La perte d’une partie ou de la totalité du sein est souvent ressentie par la patiente à juste titre comme un énorme traumatisme à l’origine d’une atteinte se sa féminité.
Un sentiment de mal être, un complexe lors de l’exposition à son propre regard et au regard des autres sont souvent présents.
Une importante atteinte psychologique peut survenir fréquemment.





Le traitement chirurgical sera souvent accompagné de traitements complémentaires à type de radiothérapie, de chimiothérapie, d’hormonothérapie ou autre.

La période concernant le traitement chirurgical associé ou non aux traitements complémentaires est considérée comme la prise en charge du cancer ou du risque de cancer à proprement parler ayant pour objectif la guérison.

La période correspondant à la reconstruction du sein correspond à la période de renouveau ayant pour objectif de redonner à la patiente une intégrité physique la plus proche de son anatomie d’origine.

La reconstruction du sein et le traitement chirurgical du cancer pourront avoir lieu en même temps lorsque les conditions seront réunies, on parlera alors de reconstruction immédiate.
Ces deux étapes peuvent être décalées dans le temps lorsque la reconstruction immédiate n’est pas possible, on parlera alors de reconstruction secondaire (ou différée).


La reconstruction du sein pourra être réalisée de plusieurs manières :

  • Reconstruction du sein par prothèse mammaire
  • Reconstruction du sein par lipofilling mammaire
  • Reconstruction du sein par lambeau (pédiculés ou libres)
  • Reconstruction du sein par lambeau associé à une prothèse ou à un lipofilling

Très fréquemment afin d’obtenir le résultat esthétique le plus satisfaisant au niveau de la poitrine, nous réaliserons un geste de symétrisation du sein controlatérale consistant à remonter le sein (mastopexie de symétrisation).



Plusieurs étapes sont en général nécessaires pour obtenir des résultats optimaux en terme de reconstruction. En moyenne il faut compter 2 à 3 interventions.

L’étape finale sera systématiquement la reconstruction de l’aréole et du mamelon lorsque celle-ci s’avérera nécessaire.

La reconstruction mammaire n’est jamais obligatoire, la décision de sa réalisation incombe uniquement à la patiente.

Avant de s’engager dans un processus de reconstruction il est indispensable de comprendre que le sein reconstruit ne sera jamais exactement identique au sein initial.




  • Objectifs de la reconstruction mammaire


  • Reconstruire le sein
  • Obtenir la symétrie la plus satisfaisante possible entre le sein reconstruit et le sein controlatéral
  • Reconstruire l’aréole et le mamelon
  • Améliorer la confiance en soi
  • Donner au sein reconstruit l’aspect physique le plus proche du sein initial
  • Adapter le volume de la reconstruction au souhait de la patiente et à ses particularités anatomiques
  • Redonner sa féminité à la patiente
  • Effacer un complexe

La reconstruction du sein par prothèse mammaire




La reconstruction du sein par prothèse mammaire est une technique efficace permettant d’obtenir d’excellents résultats lorsque les conditions sont réunies.
Il s’agit de la technique la plus fréquente de reconstruction mammaire.

Elle consiste à remplacer le volume mammaire retiré et à redessiner les contours du sein par une prothèse de forme ronde ou anatomique mise en place sous le muscle grand pectoral.

Cette technique peut être utilisée lors de reconstructions mammaires immédiates ou secondaires (différées).


Parfois chez certaines patientes nous serons emmenés à mettre en place une prothèse d’expansion cutanée provisoire au niveau du sein qui permettra d’obtenir un volume tissulaire suffisant pour placer une prothèse définitive de volume adaptée secondairement.
Cette prothèse sera gonflée en consultation une fois par semaine avec du sérum physiologique jusqu’à obtention du volume souhaité.

Il s’agit d’une des techniques de reconstruction les plus simples limitant la réalisation d’interventions plus compliquées.
Il est important de noter que la cicatrice de mastectomie ne disparaît jamais mais que celle ci sera retouchée afin d’être la plus discrète possible.

Les prothèses utilisées ont été validées par des contrôles multiples réalisés par les agences de sécurité (nationales, européennes et même internationales) des dispositifs médicaux implantables. Le marquage CE et l’accord de l’ANSM sont bien entendu indispensables.
Nous utilisons des prothèses ayant fait preuve de leur qualité et de leur résistance au cours des années et étant produites par des laboratoires leaders dans le domaine depuis de nombreuses années.

Déroulement de la reconstruction mammaire par prothèses


  • Anesthésie générale
  • Ambulatoire (pas de nuit d’hospitalisation) ou une nuit d’hospitalisation


Suites et résultats de la reconstruction mammaire par prothèses


  • Douleurs : faibles à modérées (bien calmées par les antalgiques) pendant quelques jours
  • Il n’y a pas de drains de Redon à retirer
  • Cicatrisation : 15 jours
  • Pas de fils à retirer
  • Oedéme/ecchymoses : 10-15 jours
  • Port de soutien gorge de contention : 1 mois jour et nuit puis 1 mois la journée
  • Résultat bien évolué : 3 mois
  • Résultat définitif : 1 an
  • Reprise du sport possible à 1 mois pour les sports n’utilisant pas les bras et 2 mois pour les sports utilisant les bras
  • Arrêt de travail d’environ 3 semaines après l’intervention

La reconstruction du sein par lipofilling mammaire




Le lipofilling, lipomodelage ou transfert de graisse va être utilisé en reconstruction mammaire pour atteindre deux objectifs :

  • Apporter du volume
  • Améliorer la qualité cutanée de la zone traitée

Il s’agit d’une véritable greffe de cellule graisseuse réalisée sur la zone traitée.

Le lipofilling peut être utilisé lorsque les conditions sont réunies pour réaliser une reconstruction mammaire complète de volume faible à modéré.
Il peut être utilisé pour effectuer des améliorations de résultats obtenus par d’autres techniques de reconstruction comme l’utilisation de prothèses mammaires ou de lambeaux.



Il est primordial de préciser que le lipofilling ne peut pas provoquer de cancer du sein, par contre sa réalisation n’empêchera malheureusement pas une récidive éventuelle.
Sa réalisation n’empêche pas non plus la surveillance radiologique habituelle du sein réalisée par le radiologue.


En fonction de l’indication initiale, il sera parfois nécessaire de réaliser plusieurs séances de transfert graisseux pour obtenir le résultat souhaité.

Les résultats obtenus par lipofilling mammaire sont spectaculairement naturels à la vue ainsi qu’au toucher.
Cependant, il faudra que la réserve graisseuse de la patiente soit suffisante au départ pour réaliser la reconstruction souhaitée.

Le lipofilling en reconstruction mammaire couple donc deux interventions : la liposuccion et la reconstruction mammaire.

Les cicatrices de prélèvement et de réinjection sont millimétriques et quasiment indétectables.
On sur corrige systématiquement le résultat souhaité de 30 % car on sait que l’on doit s’attendre à une résorption de graisse post opératoire située d’environ 30 %.

Son résultat est définitif et stable à poids égal dans le temps.

Le résultat définitif de la séance sera obtenu au bout de 3 mois après évaluation de la résorption partielle du lipofilling.



Déroulement du lipofilling mammaire en reconstruction mammaire


  • Anesthésie générale
  • Ambulatoire (pas de nuit d’hospitalisation)


Suites et résultats du lipofilling mammaire en reconstruction mammaire


  • Echographie mammaire ou mammographie avant l’intervention
  • Douleurs : faibles au niveau des seins, modérées au niveau du site de prélèvement
  • Cicatrisation : 10 jours
  • Oedéme/ecchymoses : 10-15 jours
  • Port de vêtement de contention : 1 mois
  • Résultat définitif de la séance : 3 mois


La reconstruction du sein par lambeau




La reconstruction mammaire par lambeau consiste à reconstruire le volume et les contours du sein grâce aux propres tissus du patient prélevés sur une autre partie du corps (ventre, dos) et à les déplacer sur le thorax pour reconstruire la poitrine.

Cette technique permet d’apporter des tissus « neufs » en provenance d’autres régions anatomiques.
Ils seront dans leur forme pédiculée (attachée à leurs vaisseaux nourriciers), la plus fréquente, composés de muscle et de peau.

Cet apport de tissu permettra d’apporter du volume par l’intermédiaire du muscle et d’augmenter la surface et la qualité cutanée par apport de peau.

Ils permettent d’obtenir un résultat extrêmement naturel.

Les lambeaux les plus fréquemment utilisés sous forme pédiculés sont :

  • Le lambeau de muscle grand dorsal prélevé au niveau du dos+++
  • Le lambeau de muscle grand droit ou TRAM prélevé au niveau du ventre

Les lambeaux peuvent aussi être prélevés à distance (ventre, cuisses, fesses) et transférés sur le thorax pour reconstruire le sein en rebranchant leurs vaisseaux par des techniques de microchirurgie, c’est ce que l’on appelle des lambeaux libres.

Le lambeau libre le plus fréquemment utilisé en reconstruction mammaire est :

  • Le DIEP (prélevé au niveau de l’abdomen)

Il s’agit bien entendu d’interventions plus complexes et plus lourdes que la reconstruction mammaire par prothèses ou lipofilling.

Lorsque le lambeau n’est pas suffisant pour obtenir un volume suffisant, nous pouvons associer la mise en place d’une prothèse mammaire afin d’obtenir un résultat optimal.

L’intervention composite associant le plus souvent lambeau et prothèse mammaire est :

  • lambeau de muscle grand dorsal + prothèses mammaire

Cette technique a l’avantage de donner d’excellents résultats avec un aspect naturel très satisfaisant.

Le déroulement, les suites et les résultats attendus pour chaque type de lambeau seront expliqués au cas par cas à la patiente en consultation.


« J’ai été très bien suivi. Le chirurgien m’a accompagné à chaque étape avec des explications précises et détaillées »

(reconstruction mammaire)
Jessica
« Je tiens à remercier le docteur Parry pour son côté humain, pour son accompagnement et son excellent travail. Je ne pensais pas pouvoir retrouver cette poitrine après la maladie »

(reconstruction mammaire)
DR 30
« Très bon contact et très bonnes explications. Très bon chirurgien extrêmement franc »

(reconstruction mammaire)
M-E Nîmes
« Suivi parfait, j’ai beaucoup de chance d’avoir été opérée et soignée par le Dr Parry et son équipe. »

(reconstruction mammaire par prothèse en 01/2016)
Edith
Très bonne prise en charge et bon suivi par le docteur Parry. Grâce à ma guérison et à cette reconstruction je revis et profite pleinement de la vie. Je conseille fortement le docteur Parry. Merci pour tout.

(Reconstruction du sein par prothèse en 08/16)
Gisèle