Dr Fabien Parry line

Chirurgien esthétique à Nice


Foire aux questions
Sur la chirurgie et la médecine esthétique pratiquées à Nice







Réduction mammaire

  • La diminution du volume mammaire permet de relâcher une partie des tensions subies par le dos.
  • Lorsqu’il n’existe pas d’autres causes pouvant être responsables de ces douleurs (arthrose…), les douleurs dorsales sont nettement et très rapidement diminuées après la réduction mammaire.
  • L’hypertrophie mammaire est quasiment toujours associée à une chute ou ptose du sein. En plus de réduire le volume, je remonte systématiquement les seins afin de donner un aspect plus jeune à la poitrine.
  • La durée de l’arrêt de travail dépendra de l’importance de l’hypertrophie mammaire initiale ainsi que du type de profession exercée.
  • Il varie entre 15 jours et un mois.
  • Les sports « non violents », fitness (squats, spin bike, musculation…) footing, danse ou équivalents peuvent être repris à partir d'un mois après la réduction mammaire.
  • Les sports plus « violents » avec risque de traumatisme de la zone opérée ne doivent pas être repris avant 2 mois.
  • La réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale lorsque le poids retiré est supérieur ou égal à 300 grammes par sein. C’est le chirurgien qui détermine lors de la consultation initiale si cette intervention peut être prise en charge ou non.
  • On peut réaliser une réduction mammaire dès l’âge de 16 ans avec obtention de l’accord des deux parents.







Lifting de cuisses

  • Le port du panty sera d'un mois nuit et jour en post opératoire.
  • La durée pourra être prolongée la journée en fonction de l’activité professionnelle exercée.
  • La durée moyenne des piqûres d’anticoagulants est de 10 jours.
  • Cela pourra varier en fonction de votre capacité à marcher correctement et à vous déplacer après l’intervention.
  • Il faudra éviter au maximum la position assise pendant 5 jours et préférer en alternance la position debout ou allongée afin d’éviter des tractions excessives sur les cicatrices.
  • Le lifting de cuisses est pris en charge par la sécurité sociale lorsque les conditions cliniques sont réunies et après accord obtenu auprès du médecin conseil de la sécurité sociale concernant la demande d’entente préalable réalisée à la consultation.







Lifting de bras

  • La première épilation autour de la cicatrice devra être effectuée par l’infirmière réalisant les pansements à partir du quatrième jour au rasoir si besoin.
  • Il ne faudra pas utiliser de crème dépilatoire ou de cire dans les premiers temps.
  • Il faudra porter le vêtement de contention un mois.
  • Il y aura un arrêt de travail si le lifting de bras est pris en charge par la sécurité sociale. Il faudra prendre des vacances s’il s’agit d’une indication esthétique.
  • La durée de l’arrêt de travail sera en moyenne entre 15 jours et un mois en fonction de votre travail.
  • Le lifting de bras est pris en charge par la sécurité sociale lorsque les conditions cliniques sont réunies et après accord obtenu auprès du médecin conseil de la sécurité sociale concernant la demande d’entente préalable réalisée à la consultation.







Lifting de la face

  • Oui il est tout à fait possible de réaliser un deuxième lifting de la face à distance du premier lorsque l’on souhaite de nouveau lutter contre les manifestations cliniques du vieillissement facial.
  • On considère que le rajeunissement facial est de 10 ans pendant 5 à 10 ans.
  • Cela dépendra bien entendu de l’état de vieillissement initial de la face de chaque patiente.
  • J’utilise une technique de lifting à double étage.
  • La traction s’effectue sur les plans profonds du visage : système musculo-aponévrotique ou SMAS afin de retendre l’ensemble des structures du visage, la peau en excès est enlevée et redrapée sans tension.
  • C’est pour moi la meilleure technique de lifting cervico-facial permettant d’obtenir des résultats vraiment naturels avec un rajeunissement facial à la hauteur des espérances.
Le shampoing pourra être réalisé dès le deuxième jour par l’infirmière effectuant les pansements.
  • Les douleurs sont en général faibles. Elles sont de plus très bien calmées par les anti douleurs donnés après l’intervention.
  • Environ 10 à 15 jours.
  • Il faut compter au moins 7 jours d’éviction sociale pour être tranquille. L’idéal étant de prévoir 10 à 15 jours sans trop de rendez-vous après l’intervention.







Bodylifting

  • Cela dépendra de la morphologie initiale de la patiente.
  • En général le bodylifting permet de perdre facilement plusieurs tailles de pantalon.
  • Le bodylifting permet de redonner du galbe et de redéfinir la cambrure.
  • Cependant pour corriger l’aspect de fesses plates et leur redonner un aspect arrondi et bombé il faudra réaliser une augmentation des fesses par lipofilling associée.
  • Un mois nuit et jour et ensuite un mois la journée.
  • Le lever du lit et les premiers pas seront réalisés dès le lendemain de l’intervention.
  • Le deuxième vous réaliserez des trajets plus conséquents tout en restant raisonnable.
  • Dans l’immense majorité des cas je garde les patientes hospitalisées entre deux et quatre jours.







Blépharoplastie

  • Il faudra appliquer de la glace sur les paupières régulièrement pendant les 24 à 48 premières heures.
  • Oui, il faudra porter des lunettes de soleil et éviter les fortes chaleurs.
  • Il faut prévoir entre 7 et 10 jours de repos après l’intervention.







Augmentation mammaire

  • Vous pourrez reconduire en moyenne 7 à 10 jours après l’augmentation mammaire. Il faudra cependant commencer par des petits trajets de courte durée afin de vous réhabituer à la conduite.
  • Les avantages du lipofilling mammaire sont multiples.
  • Aspect extrêmement naturel aussi bien à la vue qu’au toucher.
  • Cicatrices millimétriques indétectables.
  • Liposuccion associée.
  • Pas de changement de prothèses à réaliser dans le temps.
  • La projection de la prothèse mammaire correspond à l’épaisseur de la prothèse. Il s’agit du paramètre de la prothèse qui va projeter le sein vers l’avant.
  • Il existe plusieurs types de projection : modérée, full ou haute, extra full ou hyper projetée, basse ou très basse.
  • Le diamètre de la prothèse dépendra de sa projection et inversement.
  • Le choix de la projection sera déterminé lors de la consultation.
  • Non, en général je ne mets pas de drains de redon sauf dans des cas exceptionnels.
  • Il s’agit de réaliser un lifting des seins sans réaliser de cicatrice verticale et horizontale.
  • Je réalise une cicatrice discrète autour du mamelon tout en remontant les seins jusqu’à 3 centimètres.
  • La pose de la prothèse est faite dans le même temps par une voie hémi aréolaire inferieure comprise dans le round block.
  • Un mois nuit et jour et ensuite un mois la journée.
  • Je pose les prothèses mammaires par trois voies d’abord différentes : la voie axillaire, la voie sous mammaire et la voie sous le mamelon (hémi aréolaire inférieure).
  • La place de la cicatrice sera déterminée en fonction de votre morphologie, de votre volonté et de la position de la prothèse par rapport au muscle lors de la consultation.
  • Dès la cicatrisation obtenue, c’est à dire 10 à 15 jours
  • Il faut protéger les cicatrices du soleil avec de l’écran total pendant au moins 6 mois après la chirurgie.
  • Un mois après l’intervention mais avec le soutien gorge de contention (Z Bra).
  • Oui, les prothèses mammaires anatomiques trouvent pleinement leur place dans l’augmentation mammaire esthétique. Le choix de la forme de prothèse sera déterminé avec vous en fonction du résultat souhaité lors de la consultation.
  • Quelques heures après l’augmentation mammaire avant votre sortie de la clinique
  • A une semaine de l’intervention
  • A un mois de l’intervention
  • Puis à 3 mois, 6 mois et un an.







Abdominoplastie

  • Vous pourrez vous baigner dès la cicatrisation obtenue, c’est à dire environ 15 jours après l’adominoplastie. Il faudra bien entendu rester calme dans l’eau et ne pas aller dans une mer ou eau agitée. Un vêtement de contention devra par contre être porté dans l’eau.
  • Le retrait des drains de redon est plus désagréable que douloureux. Je vous fais pratiquer une technique de relaxation au moment du retrait des drains qui permet que cette étape se passe sans douleurs et dans les meilleures conditions.
  • La cicatrice d’abdominoplastie reste relativement discrète et sera camouflée dans les sous vêtements et les maillots de bains.
  • Concernant la pratique de sports non violents (footing, musculation douce, danse) il faudra attendre un mois.
  • Concernant la pratique de séances d’abdominaux et de gainage il faudra attendre entre deux et trois mois en fonction de l’état initial de la paroi abdominale.
  • Oui, il est possible de traiter une hernie ombilicale lors de l’abdominoplastie. Un examen clinique précis ainsi que parfois des examens complémentaires d’imagerie seront nécessaires.







Liposuccion

  • Vous pourrez reconduire en moyenne 5 à 7 jours après la liposuccion du ventre. Cela dépendra bien entendu de votre état et de votre tolérance à l’intervention.
  • Le tarif de la liposuccion dépendra du nombre de sites ou zones à lipoaspirer ainsi que de la quantité de graisse à retirer. Ce tarif sera déterminé lors de la consultation et un devis vous sera remis.
  • Le changement esthétique est immédiat mais dans les premières semaines les tissus sont encore oedématiés.
  • Au bout d’un mois vous obtenez environ 50% du résultat final.
  • Au bout de deux mois vous obtenez 75% du résultat final.
  • Au bout de trois mois vous obtenez 100% du résultat.
  • Cela dépend du nombre de zones lipo aspirées, de la quantité de graisse retirée et de votre profession.
  • Il est en général prudent de prévoir au moins 5 à 7 jours de vacances pour des métiers non physiques et 10 à 15 jours pour des métiers plus physiques.
  • Les douleurs provoquées dans les premiers jours (48-72h) après une lipoaspiration sont en générales faibles à modérées. Elles sont parfaitement calmées par les antalgiques prescrits à la sortie de la clinique, le repos et le port des vêtements de contention.
  • Les sports « non violents », fitness (squats, spin bike, musculation…) footing, danse ou équivalents peuvent être repris à partir 3 semaines avec le port du panty.
  • Les sports plus « violents » avec risque de traumatisme de la zone opérée ne doivent pas être repris avant 6 semaines.
  • Il faudra porter le panty pendant un mois après l’intervention.
  • Vous remarchez le jour même de l’intervention.
  • Des efforts progressifs peuvent être repris à partir du lendemain de votre intervention.
  • La reprise du travail dépendra beaucoup du type d’activité professionnelle pratiquée (à partir de 72 heures jusqu’à une semaine ou plus de repos).
  • Le port du panty sera d’un mois.
  • Les activités sportives impliquant les membres inférieurs pourront être reprises à partir de 21 jours.







Rhinoplastie

  • Les sports « non violents », fitness (squats, spin bike, musculation…) footing, danse ou équivalents peuvent être repris à partir de 15 jours à 3 semaines.
  • Les sports plus « violents » avec risque de traumatisme du nez (handball, football, volleyball, sports de combats…) ne doivent pas être repris avant au minimum 2 mois.
  • La rhinoplastie est en général peu douloureuse en post opératoire. Les quelques douleurs pouvant être présentes sont parfaitement calmées par le paracétamol.
  • J’utilise une technique spécifique permettant de retirer les mèches sans douleur. Cela reste plus désagréable que réellement douloureux.
  • Les mèches seront laissées en place 24 à 48 heures en moyenne
  • La mise en place des mèches dépendra du type de rhinoplastie réalisé. Elle n’est pas systématique mais reste cependant très fréquente.
  • Le changement esthétique est immédiat mais dans les premiers jours le nez est oedématié
  • Au bout de 3 à 6 mois on obtient un résultat bien évolué
  • Le résultat définitif est obtenu un an après la rhinoplastie
  • Entre 8 et 15 jours selon le geste réalisé
  • Lorsque la rhinoplastie est purement esthétique elle n’est jamais prise en charge
  • Lorsque la rhinoplastie a un rôle fonctionnel, elle peut dans certaines conditions précises être prise en charge. L’obtention de l’accord à la demande d’entente préalable réalisée auprès du médecin conseil de la sécurité sociale est indispensable.

C’est le médecin conseil qui décide si l’intervention peut être prise en charge ou non en fonction des données cliniques transmises par le chirurgien et de l’examen clinique qu’il réalisera.











Vous avez une question ?

Vous n'avez trouvé aucune réponse ci dessus ? Envoyez votre question par ce formulaire